Rien est écrit

regard sur le rétroviseur de  notre vie

Rien est écrit

 

Choisissons-nous notre vie ? Nous sommes tous parfois confronter à nous poser cette question. Bien entendu, certains évènements nous dépassent, mais dans la plupart des cas, nous demeurons  les principaux acteurs de notre existence.

Comme nous le dit la chanson : « Vida » de Julio Iglesias. Ces paroles amènent notre regard sur le rétroviseur de  notre vie, elles nous dirigent aussi vers demain.

 

Personne ne choisit sa famille ou sa race lorsqu’il naît, ni être riche, pauvre, bon, mauvais, courageux ou lâche.

Nous naissons d’une décision où nous ne fûmes pas consultés et personne ne peut nous promettre le résultat.

Lorsque nous naissons, nous ne savons même pas notre nom, ni quel sera notre voie, ni ce que nous cache le futur.

Et entre le baptême et l’enterrement, chacun se fait un chemin, et avec ses décisions : un destin!

Nous sommes une carte à jouer de plus d’un jeu initié par d’autres, et chacun va la jouer selon la main qu’il a hérité.

La vie est une porte où l’on ne te fait pas payer pour entrer ; et ton âme est le ticket qu’après avoir vécu, on t’arrache comme prix à payer.

Et chaque pas est une trace, et chaque trace est une histoire.

Et chaque hier est une étoile dans le ciel de la mémoire.

Et les marées du temps qui passe apportent, emportent, nos contradictions.

Entre retours et départs, elles cicatrisent nos erreurs.

Et chaque ami est la famille, famille choisie parmi les étrangers.

Entre l’espoir et la rencontre, chacun apprend avec les ans que seulement à la conscience répondra notre esprit ; que c’est une chose d’être un mâle, que c’en est une autre d’être un homme.

Personne ne choisit sa famille ou sa race lorsqu’il naît, ni être bon, mauvais, gracieux ou vilain, innocent ou coupable.

De la naissance jusqu’à la mort, toute la vie est une question.

De notre volonté seule, dépend la réponse.

Je rêve d’un monde différent où notre amour jamais ne finit.

Un monde où jamais nous ne nions la raison des autres, où jamais nous n’oublions de donner la main à celui qui est en arrière.

Et celui qui sait un peu plus l’enseigne aux autres, pour que tous de la vie, nous sachions un peu plus. »

Être vrai envers soi-même

« Être vrai envers soi-même »

Être vrai envers soi-même

Identifier ses propres valeurs et en reconnaître l’intérêt, c’est une voie vers un vie de bonheur.

Nous possédons tous un talent, une compétence ou une ressource dont quelqu’un d’autre a besoin : faites-en en un don !

Pour nous, c’est un don facile et c’est une contribution énorme pour celui qui la reçoit.

Lorsqu’on contribue à quelque chose, on affirme certaines de nos valeurs,  donc d’une manière ou d’une autre, on se rapproche d’avantage de nos valeurs dans le partage. C’est ainsi que s’éveille notre estime de soi.

Et vous, êtes-vous vrai envers vous-même ?

Je vous invite à lire ce passage, extrait du livre : When I Loved Myself Enough, de Kim McMillen & Alison McMillen.

Un texte magnifique, touchant, et tellement vrai, qu’il s’adapte je pense, de manière universelle à la vie et à l’expérience de chacun..:-)

 

« Le jour où je me suis aimé pour de vrai …

 

… j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et alors, j’ai pu me relaxer.Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Estime de soi

… j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Authenticité

… j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Maturité

… j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment… Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Respect

… j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire : personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Amour propre

… j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans, j’ai abandonné les Méga projets du futur. Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plaît et à mon rythme. Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Simplicité

… j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé. Aujourd’hui j’ai découvert …. l’Humilité

… j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe. Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois. Et ça s’appelle…. Plénitude

… j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.

Tout ceci est… Savoir vivre »

 

Faire de sa vie un rêve et de ses rêves une réalité

vivresavie

« Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité » Antoine de Saint Exupéry

 

Sans rêve, il est difficile de se projeter dans l’avenir avec passion. Peut-être que ce rêve n’est qu’une fantaisie ?.. ou que nous sommes pas encore prêt ?

Ce n’est pourtant pas un échec.

Aimez-vous votre vie ? Il y a au moins de grandes chances pour que vous vouliez en changer une facette.

Si vous ne faites rien de concret pour la changer, c’ est qu’au fond vous l’aimez.

A nous de percevoir, si notre routine quotidienne est plus désagréable que le risque de vivre ses rêves. Il y a deux moteurs qui nous poussent à réaliser le changement,  la fuite du mal-être (douleur) et la recherche du bien-être (plaisir).

Notre perception de la situation actuelle demeure le principal frein à la poursuite de nos rêves.

Par exemple: Vous avez toujours rêver de fuire la capitale à cause du bruits, de la pollution, du manque d’espace..finalement pour des raisons de santé, votre médecin vous conseille vivement de vivre près de la mer, au vert! Il est fort probable que la peur du changement disparaisse et vous trouverez certainement l’energie pour goûter une vouvelle vie! 😉

Au lieu de fantasmer sur vos rêves et ses risques, pourquoi ne pas les imaginez…mesurer les risques, les plans de secours..soyez aussi imaginatif dans vos problèmes que pour vos solutions.

En renouvelant régulièrement cette réflexion sur votre envie de concrétiser vos rêves, vous vous en approchez déjà.

Lorsque cette envie irrésistible d’accomplissement vous prendra au corps et que votre quotidien vous paraîtra moins supportable, vous serez prêt!

Prêt à vivre vos rêves et à ne plus rêver votre vie.

Où en êtes-vous aujourd’hui par rapport à vos rêves ? Vos fantaisies ?

Je vous invite à lire ce livre, Adultère de Paulo Coelho qui fait se poser de vraies questions sur la vie et les choix qu’on fait. Un extrait ci-dessous:

Courir après un rêve, cela a un prix. Cela peut exiger que nous abandonnions nos habitudes, cela peut nous faire traverser des difficultés, cela peut nous conduire à des déceptions, etc. Mais aussi élevé que soit le prix, ce n’est jamais assez cher que le prix payé par celui qui n’a pas vécu. Parce que cette personne va un jour regarder en arrière et elle entendra son propre cœur dire : « J’ai gaspillé ma vie. » 

 

L’équilibre passe par une approche globale du bien-être

equilibremain

L’équilibre passe par une approche globale du bien-être

Prendre soin de soi, c’est prendre soin de son corps, de son esprit, de ses émotions, de son entourage, de ses blocages physiques et psychologiques.

Un blocage émotionnel peut entraîner un blocage physique, une mauvaise posture peut être le reflet d’une attitude générale face à la vie…

Ne négligez pas votre corps sous prétexte que vous prenez soin de votre esprit… Et ne négligez pas votre esprit en ne vous intéressant qu’à votre corps…

Le développement personnel passe par une approche combinant plusieurs chemins en parallèle, quelques pistes vous sont proposées ci-dessous:

L’ impact de l’activité physique:

Un très grand nombre d’études scientifiques publiées ces dernières années ont permis de mettre en évidence que :

  • L’activité physique a un effet euphorisant d’environ 30 minutes juste après celle-ci.
  • L’activité physique a un effet relaxant.
  • L’activité physique peut favoriser un meilleur sommeil.
  • La privation d’activité physique augmente les risques de dépression.
  • Une activité physique modérée à intense a un effet antidépresseur.
  • D’après les études, il est conseillé d’avoir minimum trente minutes de marche par jour et 3 fois 30 minutes d’activité modérée à intense par semaine.

L’ impact des activités agréables et sensées

De très nombreuses études ont également montré que les programmes favorisant les activités agréables, valorisantes, relaxantes, sensées avaient pour effet :

  • D’augmenter le bien-être.
  • De diminuer la dépression.
  • D’aider à se défaire d’une addiction.

L’ importance de la gestion du stress

Le stress chronique et mal géré rend plus à risque de dépression et de troubles anxieux. Il arrive également régulièrement que les personnes recourent à la cigarette, au cannabis ou à l’alcool pour faire face au stress.

Par conséquent, les activités favorisant le stress et sa gestion sont des activités protectrices. Citons :

  • La respiration profonde.
  • L’activité physique.
  • Les activités sociales apportant du support.
  • La résolution adéquate des problèmes.
  • Les massages.
  • Les activités qui vous apaisent d’expérience.

Et vous ? Où en est votre hygiène de vie et quels sont vos freins ? Quelle sera la prochaine étape vers votre bien-être ?

 

 

Le tu qui « tue »

letuquitue

Le tu qui « tue »

Tu es encore en retard!!!

Pour éviter de sombrer dans le « tu qui tue » …adopter une communication non violente. Il est tout d’abord important de savoir prendre du recul par rapport à la situation.

Nous l’avons tous expérimenté à un moment donné de notre vie, « le tu qui tue ». Ce « tu » ou « vous » accusateur contre lequel on ne peut répondre qu’en se justifiant ou en contrattaquant.

Abandonnez le « tu ». Parlons « à l’autre» et non plus « sur l’autre ».

Parlons uniquement de ce que nous sentons ou pensons. Utilisons le « je »!

La communication non violente en 4 étapes

  • Observation: Ne jugez pas l’autre, situez-vous par l’intérieur.
  • Sentiment: Placez le language: Je me sens…
  • Besoin: Identifier le vrai besoin.
  • Stratégie : Etablir le lien entre le besoin et demande.

Exemple: Un retard vous agace

  • Observer: Déterminez les faits.
  • Sentiments: Quel est votre ressenti par rapport à cette situation ?
  • Besoin: Plus assez de temps pour vous rendre à un autre RDV
  • Stratégie: Quelle demande formuler pour répondre à ce besoin ?
  • Exemple de Stratégie: J’aurais besoin que l’on s’organise différemment pour avoir davantage de temps pour mes rendez-vous.

Adoptez une attitude de communication non violente, permet à votre interlocuteur de ne pas se sentir agressé. Vous lui donnez la possibilité de vous comprendre, tout en lui accordant la place pour expliquer ses propres difficultés. C’ est une ouverture au dialogue, propice aux compromis qui s’offre à vous :-)!

Je vous recommande la lecture du livre de Thomas d’Ansembourg « Cessez d’être gentil, soyez vrai ».

Cet ouvrage nous aide à avancer et comprendre les pièges qui nous enferment et nous empêchent « de vivre une relation vraie, profonde, féconde et fluide avec soi-même, l’autre et la vie ».

Je terminerai cet article, par une citation reprise par lui lors d’un atelier.

« Tout conflit est l’expression tragique d’un besoin insatisfait  ». Farewell Marshall Rosenberg

 

 

Life is short, live your dream and wear your passion!

The Holstee Manifesto Printer Friendly

HOLSTEE (NEW YORK)

Le « Holstee Manifesto » (manifeste Holstee) a été écrit en septembre 2009 par 3 jeunes newyorkais. Ils ont formulé leur vision de la vie et de l’entreprise. Ce manisfeste a fait le tour du monde. Il est considéré comme le nouveau « just do it » de la génération Y. Les 16 phrases du manifeste ont inspiré des millions de personnes.
  • Si vous voulez découvrir et imprimer le manifeste, vous pouvez télécharger le manifeste « This is your life.. » gratuitement. :-) The_Holstee_Manifesto
  • Si vous avez envie de l’offrir (et de vous l’offrir), vous serez peut etre séduit par les posters ou les cartes..de la marque Holstee.
  • Si vous souhaitez offrir de l’inspiration, je trouve que ce texte est juste et vrai ! :-)

 Le texte du « Holstee Manifesto » :

This is your life. Do what you want and do it often.
If you don’t like something, change it.
If you don’t like your job, quit.
If you don’t have enough time, stop watching TV.
If you are looking for the love of your life, stop; they will be waiting for you when you start doing things you love.
Stop over-analysing, life is simple.
All emotions are beautiful.
When you eat, appreciate every last bite.
Life is simple.
Open your heart, mind and arms to new things and people, we are united in our differences.
Ask the next person you see what their passion is and share your inspiring dream with them.
Travel often; getting lost will help you find yourself.
Some opportunities only come once, seize them.
Life is about the people you meet and the things you create with them, so go out and start creating.
Life is short, live your dream and wear your passion.

D’une alimentation industrielle à une alimentation simplifiée

Corpsuntemple

« Votre corps est un temple, n’y faites pas entrer n’importe quoi! » Dr kousmine

 

 

  • Regarder en détail les étiquettes…

Aujourd’hui, je souhaite simplement vous amener à réfléchir à la provenance de vos aliments, à leurs ingrédients, à leur composition…Egalement, à tous les pesticides et antibiotiques cachés dans le mode de production.

  • Ré-interrogez-vous…

Sur ce qu’est un conservateur, un additif..

  • Privilégier le plus simple...

Si possible, entre deux achats, privilégier le moins transformé..Privilégier, celui qui a la liste d’ingrédients la plus courte…

Consommer, ce n’est pas un acte si anodin qu’il y paraît, votre mode de consommation à trois actions principales :

  1. Sur la planète, car nous sommes tous consomm’acteurs
  2. Nos achats influencent à terme l’offre et la demande
  3. Bien sûr, sur votre santé

Prenez bien soin de vous!

Citation Evolution de la Conscience

dalailama

 

« Cultivons l’amour et la compassion, ces deux choses qui donnent véritablement un sens à la vie. Le reste est accessoire. » Dalai Lama