Principes et bienfaits du Yin Yoga

yin-yoga

Principes et bienfaits du Yin Yoga

Réputé pour favoriser la relaxation, la flexibilité et la santé de l’organisme, le Yin yoga s’adresse autant aux débutants qu’aux yogis expérimentés.

Le Yin yoga est une approche méditative et douce accessible à tous.
Le Yin yoga, issu des principes du yoga taoïste, mise sur des étirements de longue durée, combinant une respiration lente et profonde. Caractérisé par des postures tenues pendant plusieurs minutes, le Yin yoga permet de travailler l’ensemble du corps et l’esprit.

Puisqu’il cible les tissus conjonctifs plutôt que d’axer le travail sur les muscles, le Yin yoga permet d’améliorer de façon notable la flexibilité globale du corps ainsi que la santé des articulations, des organes et même des os. La longue durée de chaque pose de Yin yoga favorise la relaxation. En tenant les poses plus longtemps, vous pourrez ainsi accéder à un calme et à un niveau de concentration inégalé qui vous permettra, au fil des séances, d’apprendre à faire le vide.

Les trois principes fondamentaux du Yin yoga sont les suivants:
– Respectez vos limites et trouvez votre juste milieu.
– Restez calme et bougez le moins possible.
– Tenez les postures le plus longtemps possible toujours en respectant vos limites. Savourez les sensations, mais ne laissez jamais les sensations devenir sensationnelles. Sortez de la pose si vous sentez une douleur.

Le Yin yoga travaille le corps, le cœur et le mental en profondeur. Grâce au temps de tenue des poses et à l’utilisation de la simple gravité comme levier de résistance, vous vivrez une expérience méditative complète, apprendrez à lâcher prise et à prendre véritablement conscience du moment présent.

Les avantages du Yin yoga:
– Améliore la flexibilité et la souplesse
– Favorise la santé des organes internes
– Renforce les tissus conjonctifs
– Stimule la fabrication de collagène permettant la reconstruction des articulations et des ligaments
– Amplifie la gamme de mouvements des articulations
– Stimule la circulation de l’énergie (chi)
– Procure une sensation de calme en éliminant le stress du quotidien
– Favorise la concentration et l’introspection
– Permet d’atteindre un état de méditation profonde
– Assure un étirement maximal des hanches et du bas du dos
– Améliore les performances globales de la pratique du yoga actif et de toutes autres activités sportives.

Yoga femme enceinte

yogaprenatal

Description

La racine sanscrite du mot « yoga » signifie « joindre, unir, lier« .
Enseignement transmis traditionnellement depuis des millénaires, le YOGA utilise un ensemble de techniques visant à unifier l’être et à développer ses potentialités sur les plans physique, psychique et spirituel :

  • Les postures
  • La respiration
  • La concentration
  • La méditation
  • La relaxation

Le yoga pour femmes enceintes met l’accent sur des mouvements et des étirements simples et sécuritaires visant à raffermir et assouplir la musculature sollicitée en cours de grossesse et lors de l’accouchement; des exercices de respiration pour faciliter la relaxation, la concentration et l’équilibre psychique; et des techniques de relaxation pour soulager des tensions profondes et pour favoriser le bien-être de la maman et du bébé.

En yoga de grossesse, on apprend et on développe différentes techniques pratiques, notamment :

  • des mouvements et des approches pour soulager les inconforts causés par la grossesse (maux de dos, problèmes digestifs et sciatiques, etc.);
  • des positions facilitant le travail et l’accouchement;
  • des techniques de respiration et de relaxation utiles à la concentration, au calme et à la détente et à la gestion de la douleur durant la grossesse et l’accouchement.

Pour qui

On conseille une pratique plus légère les trois premiers mois de la grossesse.
Celle-ci peut s’intensifier entre le 4e et le 6e mois.
Aucune connaissance du yoga n’est requise pour suivre ces cours.

Aspects financiers

Nous proposons actuellement uniquement des cours individuels, 25€.

Pour plus d’informations et réservation

Par email: hello@coachadvisor.com
Par téléphone: 0499/301276

PRANAYAMA – Le souffle vital

image

Le mental peut aller dans plusieurs directions à la fois. Le souffle, lui, ne connaît qu’un seul chemin: l’inspiration et l’expiration. Il peut s’arrêter un instant en rétention « Kumbacka » mais ne peut pas se diversifier dans tous les sens comme le mental. Donc contrôler le souffle et observer son rythme amène la conscience à l’immobilité. En contrôlant le souffle on contrôle la conscience et en contrôlant la conscience on rythme le souffle. Voilà qui est yoga.

Aussi la pratique du yoga, c’est l’union du corps et du mental. Pour une personne cultivée, c’est aussi l’union du mental à l’intelligence. Pour une personne encore plus cultivée, c’est l’union du mental et de l’intelligence aux profondeurs de l’âme. Iyengar
Puisse votre souffle, tel un phare, vous guider dans les jours de lumière et les jours plus sombres. Que chacune de vos pratiques soient nourrit de ce souffle, et que chacun de vos souffles soient comme les premiers de votre vie à chaque fois… pure et unique.

Expirer. Inspirer. Entre les deux, exister.

Expirer. Inspirer. Entre les deux, exister.

En me réveillant, ce matin, je souris. Vingt-quatre heures toutes neuves se tiennent devant moi.
“Waking up this morning, I smile. Twenty-four brand new hours are before me. I vow to live fully in each moment and to look at all beings with eyes of compassion.”

Le miracle n’est pas de marcher sur l’eau, il est de marcher sur la Terre verte dans le moment présent et d’apprécier la beauté et la paix qui sont disponibles maintenant.
« The miracle is not to walk on water. The miracle is to walk on the green Earth in the present moment, to appreciate the peace and beauty that are available now.” 

Vous avez rendez-vous avec votre vie dans le présent. Si vous ratez ce rendez-vous, vous risquez aussi de rater votre vie.
« We have an appointment with life, and that appointment takes place in the present moment. If we miss the present moment, we miss our appointment with life, which is serious. »

Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque seconde et chaque respiration, cela suffit.
« Living mindfully, slowing down and enjoying each step and each breath, is enough. »

Méditer c’est regarder profondément dans le cœur des choses.
« To meditate is to look deeply into the heart of things. »

Thich Nhat Hanh

Le réveille-matin anti-rouille

yoga-sexe

Dès le début de la journée, si vous souhaitez des mouvements d’étirement «anti-rouille», ne cherchez pas plus loin!
J’ai ce qu’il vous faut à savoir le réveille-matin, cela va aussi soulager toutes les tensions du corps, comme le dos..etc.
Tamisez les lumières, fermez la porte, allumez une bougie aromatisée…Ok, si vous n’en avez pas, on peut s’en passer 😉

1/ Déroulez votre tapis de yoga. Démarrez à quatre pattes. Creusez un peu le dos pour prendre ce que l’on appelle la posture de la vache. Mais ne creusez pas trop le dos et ne ramenez pas le cou trop en arrière. Respirez profondément et doucement par le nez. Tenez 4 respirations complètes dans cette position.

la posture de la vache2

2/ Toujours à quatre pattes, et tout en expirant, inversez la position en arrondissant le dos pour prendre la posture du chat. Sentez bien vos vertèbres qui se déroulent et, comme vous allez effectuer cet enchainement 5 fois de suite, ne forcez pas trop la première fois: laissez votre corps reprendre vie le matin…

la posture du chat

3/ A présent, de la posture de la vache, mettez-vous dans celle du chien tête en bas. Restez ainsi durant 5 inspirations/expirations.

chien tête en bas

4/ Mettez-vous ensuite dans la posture très relaxante de l’enfant assis sur les genoux, la tête touchant le sol, les bras tendus à l’avant, relâchez. Relaxez-vous et respirez calmement.

posture enfant

5/ Revenez à la position assise sur les genoux. Faites des cercles avec les bras en avant et en arrière.

cercle bras arrière

6/ Au dernier mouvement, les mains au sol et si vous le pouvez les mains posés sur les pieds, afin d’ouvrir la poitrine. Poussez doucement votre poitrine vers l’avant en vous cambrant légèrement.

ushtrasana mains sur les bas des pieds

7/ Revenez à la posture assise sur les genoux, et étirez vos bras en l’air (mains jointes, paumes tournées vers le ciel, si possible).

Portrait of fitness woman stretching out by the sea

8/ Ecartez vos jambes en V. Penchez-vous d’un côté, étirez-vous en mettant une main en appuie sur une cuisse et l’autre tournée dans le sens opposé. Cela permet de ressentir un bel étirement latéral. Puis faîtes la même chose de l’autre côté. Répétez ce mouvement 5 fois de chaque côté. Respirez doucement et profondément.

posture8

 

Namaste,
Raja

2 minutes pour vous déstresser

yogabreathing

Le yoga respiratoire

Je fais ce yoga respiratoire tous les matins lorsque je suis en déplacement, ou avant tout évènement stressant (rendez-vous important..etc)

Faîtes-le et vous allez adorer le sentiment de légèreté qui s’ensuit :-)

Réaliser quelques exercices respiratoires, permettent d’oxygéner votre corps, mais aussi d’ouvrir votre diaphragme.
Le diaphragme est un organe important pour une bonne respiration. Lorsque nous sommes angoissés, nous respirons moins profondément (on appelle aussi cela la respiration superficelle) et, par conséquent, nous n’utilisons pas suffisamment notre diaphragme. Ce qui entraine ballonnements, maux de ventre et manque d’énergie tout simplement par manque d’oxygénation.

Cet exercice peut vous paraître compliqué, pourtant je vous garantis que si vous prenez le temps de lire sa description, il deviendra très simple :-)

  • Assise en tailleur, le dos droit, inspirez par le nez.
  • Bloquez votre respiration pendant 1 seconde, puis bouchez la narine droite avec le pouce droit, et soufflez profondément par la narine gauche. Tout en conservant le pouce droit sur la narine droite, inspirez profondément par la narine gauche, puis retirez votre pouce droit de votre narine droite et bouchez la narine gauche à l’aide de votre majeur droit.
  • Expirez à fond par la narine droite.
  • Inspirez par les deux narines et recommencez l’exercice
  • Faites cet exercice pendant 2 minutes.

Evitez de serrer les mâchoires (c’est très courant lorsque l’on apprend à faire l’enchaînement) et relâchez vos épaules.

Namaste,
Raja

Yoga nidra : Les 1ers pas vers la méditation

 Savasana_femme_enceinte

Yoga nidra : Les 1ers pas vers la méditation

Dans le monde contemporain avec l’agitation permanente du mental, il est extrêmement difficile de commencer la pratique de la méditation proprement. La pratique de yoga nidra peut nous aider à comprendre et expérimenter ce qu’est le «lâcher prise», la concentration, la purification de la conscience.

En relaxation, la posture conseillée est: Savasana. En effet, en général, cet asana se fait allongé, dos sur le sol, les bras et les jambes ouverts à 45 degrés du corps.

Pour la femme enceinte, néanmoins, cette posture n’est pas relaxante. Elle est donc invitée à se mettre sur le côté, les jambes pliées. Pour plus de confort, elle peut mettre un coussin entre les jambes, comme sur la photo ci-dessus.

La Méthode de relaxation :

Toute les séances de yoga se terminent par une séance de relaxation. Elle peut durer de 10 à 15 minutes. Maintenant, on peut tout à fait se relaxer de cette façon en dehors d’une séance de yoga. C’est une méthode extrêmement utile pour se détendre, se déconnecter un peu de l’agitation mentale.

Les étapes:

  • D’abord, il est important d’être bien habillé pendant la relaxation si nous sommes dans une pièce fraîche. Après les asanas (postures), il est conseillé de mettre un pull ou de se recouvrir d’une fine couverture pour être le plus à l’aise possible.
  • Si vous vous relaxez seul, vous pouvez allumer de l’encens et éteindre toutes les lumières. L’obscurité permet de mieux se plonger dans son corps astral.

Plusieurs options sont possibles, alors ouvrons-nous à chacune d’elles :-)

  • Une séance de relaxation, dans le cadre d’un cours avec un prof.
  • Avec votre conjoint,
  • Avec un(e) ami(e)
  • ou bien-même avec vous –même par une autosuggestion personnelle

Dans tous les cas, la première étape est de se connecter avec la respiration, et plus précisément l’inspiration et l’expiration.

Première étape:

  • on s’allonge, on se couvre un peu surtout en hiver, puis on commence à faire la respiration abdominale.
  • A l’inspiration : on gonfle le ventre (mettre un coussin sur le ventre pour le sentir monter si on le souhaite)
  • A l’expiration : on rentre le ventre

Ce qui donne verbalement :

  • Inspiration, abdomen dehors
  • Expiration, abdomen dedans
  • Inhale in
  • Exhale out
  • Inhale, abdomen in
  • Exhale abdomen out

On continue la respiration abdominale pour quelques minutes. Il est nécessaire de prendre son temps.

Deuxième étape:

On commence à se concentrer sur chaque partie de son corps. On commence en pensant au contact du corps entier avec le sol (ou la terre).

Ensuite, on se dirige vers les pieds en suggérant mentalement à soi-même :

  • Je relaxe mes orteils, mes orteils sont relaxés
  • Je relaxe mes jambes, mes jambes sont relaxées
  • Je relaxe le bas du dos, le haut du dos, les omoplates, mon dos est relaxé etc…

On travaille mentalement chaque partie du corps, en répétant ces phrases, pour en arriver au cou et au visage. On termine avec les organes internes.

Cette suggestion mentale doit se faire lentement, en prononçant mentalement la première partie de la phrase et la deuxième phrase, en toute conscience. En effet, quand je me dis à moi-même «  je relaxe mes orteils », cela veut dire que je visualise ces orteils et j’établis avec eux une connexion. Une fois cela fait, je peux dire : mes orteils sont relaxés.

Evidemment, si on est seule, on peut se faire cette autosuggestion. Elle aide à dormir, à relaxer, à se faire beaucoup de bien! :-)

Si une autre personne peut nous faire faire la relaxation, c’est encore mieux, surtout si la personne en question a une voix douce et harmonieuse, et investit son énergie dedans.

On évite la musique, surtout accompagné de mots, il est important d’être dans un certain silence. Maintenant on peut tout à fait accompagner la relaxation d’un instrument, mais après quelques relaxations dans le silence, après s’être habituée à la méthode.

Après avoir relaxé, chaque partie de notre corps, restez encore environs cinq minutes dans la posture, comme indiqué quand on est enceinte.

On se relève doucement , grâce aux mains, pour se retrouver en position assise.

On peut terminer la séance en chantant: OM trois fois de suite.

Namaste
Raja

Héros Couché (Supta Virasana)

Supta-Virasana-Reclining-Hero-Pose

– Pose conseillée dès le 2ème mois –

Pour cette pose, vous aurez besoin d’un coussin de yoga  ou de deux oreillers fermes à poser l’un sur l’autre, comme support.

Les avantages:

* Aide à lutter contre la constipation et la mauvaise digestion. Pas très glamour, je sais 😉
* Détend votre corps en vous aidant à relâcher les tensions.
* Apaise aussi le mental et permet vraiment de mieux gérer le stress.
* Développe votre pouvoir de concentration tout en sollicitant vos muscles.
* Assouplit les chevilles et les pieds et permet une meilleure mobilité au niveau de la zone des lombaire

Les points clés de la posture:

*Commencez par vous mettre à genoux
* Genoux moins écartés que la largeur du bassin
* Les fesses au sol
* Descendez en arrière sur les coudes doucement
* Votre dos repose sur le support conseillé
* Vos bras de chaque côté de vos corps. Vos mains sont tendues, paume des mains vers le ciel.

Vous pouvez également créer un peu plus d’espace entre vos genoux aussi longtemps que vos cuisses restent parallèles les unes aux autres. Ne pas écarter vos genoux plus largement que vos hanches, cela peut entraîner de la fatigue sur les hanches et le bas du dos.

* Tenez cette position pendant 1 à 3 minutes
* Respirez lentement

Sur une expiration:

Placez vos bras de chaque côté de votre corps, reprenez appui sur les coudes et remettez-vous en position assise.
Assurez-vous d’utiliser vos bras, pas votre ventre, pour sortir de cette pose Pour terminer, réaliser la pose de l’enfant pendant quelques secondes ou minutes, comme présenté ci-dessous.

childposture

Prenez soin de vous  :-)
Namaste
Raja

Les jambes le long du mur (viparita karini)

Legsonthewallok

– Pose conseillée dès le 1er mois –

Cette pose est un peu délicate à réaliser, mais une fois que vous êtes dans cette posture, c’est le pure bonheur :-)

Cette pose permet non seulement de calmer le système nerveux, mais il nourrit aussi votre région pelvienne en inondant la zone entière de sang et d’oxygène.

Dans cette posture, l’idéale est de pratiquer une respiration lente et profonde, ainsi vous vous détendez et relâchez toutes les tensions.

Cette respiration facilitera la circulation sanguine et permettra ainsi de nourrir et alimenter votre organisme.

Cette pose est idéale pour les jambes lourdes, pour les femmes enceintes lors du premier trimestre et aussi pour celles qui souhaitent avoir un enfant.

Je suis sûre que cette pose vous allez l’adorer :-)

Trouvez un mur disponible et placez un coussin, ou quelques couvertures pliées, ou deux ou trois oreillers, à environs 5 centimètres du mur, comme support.

Pour réaliser cette pose, il faudra s’asseoir contre un mur avec vos genoux pliés, votre hanche droite au mur.

Pivotez et couchez-vous sur le tapis avec les jambes surélevées sur le mur, vos fesses contre le mur, reposent sur le support conseillé.

Gardez vos genoux et vos pieds ensemble.

Vos jambes, l’une contre l’autre sont posées sur la hauteur du mur pour 10 minutes, il est conseillé de réaliser cette pose deux fois par jour.

Relâchez vos épaules. Gardez votre poitrine ouverte. Fermez les yeux et le visage face au ciel.

Vos bras sont détendus sur le sol de chaque coté.

Commencez, lentement à inspirer profondément par votre nez durant 4 secondes, dirigez votre souffle en bas du ventre.

Ensuite, expirez lentement par votre nez durant 4 secondes et faîtes place dans votre corps tout entier au calme et à la détente.

Sentez la terre vous soutenir. Inspirez cette affirmation:
« Tout se déroule parfaitement bien  et comme il doit être, j’ai confiance, je suis exactement là où je dois être. »

A présent, expirez l’affirmation suivante : « Tout va bien, mon être tout entier est présent, pour que je sois au meilleure de moi-même »

Répétez, cette respiration activement et en pleine conscience 10 fois.

Pour relâcher la pose, pliez les jambes vers votre poitrine.
Roulez sur le côté droit, et asseyez-vous normalement.

Namaste.
Raja

Angle ouvert sur le côté (upavistha konasana)

Grang ecart doigts sur les pieds1

– Pose conseillée dès le 1er mois –

Cette posture (upavistha konasana) allonge la musculature interne et postérieure des cuisses, renforce le dos et étire les muscles du bassin.

En position assise, jambes écartées. Asseyez-vous, sur une couverture (ou un autre support) pour permettre au bassin de s’incliner vers l’avant (ou si vous préférez, assise sur le sol).

Ouvrez vos jambes comme un V – Vos genoux face au ciel.

En inspirant, levez vos bras le long de votre tête, étirez votre colonne.

En expirant, déplacez les mains vers l’avant, d’abord entre les jambes et avancer le torse.

Si vous le pouvez, placez vos mains sur vos chevilles ou vos tibias. (sans arrondir votre dos). Si non, laissez les paumes de vos mains sur le sol entre vos cuisses.

Relâcher les épaules et la nuque.Tenez cette pose pendant 1 minute.

Concentrez votre respiration dans la zone étirée de l’aine.

Inspirez, en pensant à la paix et au calme.

Et expirez toutes les tensions par votre bouche , à chaque souffle, vous vous assouplissez et vous vous détendez.

Grang ecart doigts sur les piedsokVariantes

• Par deux. Appuyer les pieds contre ceux du partenaire et se tenir par les avant bras (photo 3).

Plus facile

• Si la souplesse est insuffisante, fléchir légèrement les genoux.

grangecartà2

Namaste.
Raja