Julie du Chemin, l’architecte du désir

  photo profil Julie du Cheminok

Hello les Ladies !!

Une nouvelle interview de Wallonie Ladies :-)
Cette fois c’est à Limal que nous allons pour retrouver Julie du Chemin qui nous parle de son métier passion.
Je profite de cette nouvelle interview, pour faire un appel : si vous souhaitez présenter votre métier passion, n’hésitez pas à me contacter pour que l’on en discute.
Sur ce, je vous laisse découvrir cette interview.

  • Qui es-tu ?

Je m’appelle Julie du Chemin, j’ai 39 ans, deux enfants et je suis architecte du désir. J’ai créé cette profession à partir de mes études initiales : l’architecture et ma passion et mes formations dans le domaine de la sexologie et de l’épanouissement conjugual et amoureux. Concrètement, cela signifie que j’accompagne des femmes ou des hommes seuls ou en couple vers leur bien-être conjugal, amoureux et sexuel.

Je suis aussi écrivain, conférencière et formatrice. Il y a bientôt deux ans, j’ai décidé de quitter la sécurité et mon job de directrice dans l’administration publique pour me lancer dans l’aventure de l’indépendance et faire ce qui me plaisait. Avec mon collègue et complice, Pascal De Sutter, nous avons fondé l’Académie des Arts de l’Amour (AAAh) : un lieu pour apprendre l’art d’aimer sous forme d’ateliers, de week-end couples, de spectacles sexo-informatifs, de formations professsionnelles et d’objets d’amour et de désir. Je m’épanouis dans cette magnifique aventure professionnelle où nous avons été rejoints par plus de 30 professionnels qui forment avec nous ce réseau d’experts passionnés par le thème de l’art d’aimer.

Depuis le 1er mai 2016, j’ai mon propre site : www.julieduchemin.com où j’explique mon propre cheminement de femme et où je permets aux femmes qui le souhaitent de révéler la femme qui est en elle.

  • Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce que tu fais ?

J’ai d’abord commencé à écrire pour moi dans plein de petits carnets. Poèmes osés ou pensées philosophico-érotiques, je me suis rendue compte que j’adorais écrire et que c’était évident pour moi.

J’ai ensuite créé une ASBL qui s’appellait les Féees en 2009 (Femmes qui Echangent et qui Explorent Ensemble) et je proposais plein de sorties entre femmes pour plus de joie et de partage (atelier naissance, chocolat, visite d’une galerie d’art érotique ,…).

J’ai ensuite fait la rencontre de Pascal De Sutter, psychologue et sexologue qui m’a proposé de reprendre des études de sexologie. Nous avons ensuite animé des conférences et formations ensemble et je me suis rendue compte que j’adorais parler en public et surtout d’amour et de sexualité !

Depuis deux ans, j’anime seule des conférences, cafés sexos, ateliers de bien-être amoureux et sensuel et le public me renvoit que j’ai un talent unique pour parler de sexe avec une attitude bienveillante, légère et ludique ce qui permet très vite de s’ouvrir et de découvrir de nouvelles dimensions pour chacun. Je vais continuer donc :-)

  • Quelle est ta plus belle expérience ?

Devenir maman.
Deux fois
Il y a 10 ans avec Nino et il y a 10 mois avec Solal.
Chaque fois une nouvelle femme est née en moi en même temps que je donnais naissance à mes merveilleux garçons.

  • Qu’est-ce que tu referais en mieux ?

Euh… à vrai dire je ne vois pas. Je vis ma vie à chaque instant et les choix que j’ai fait quand je regarde en arrière me semblent cohérents même si certains ont provoqué des épreuves, des déceptions ou des périodes de doutes. Je suis heureuse de cheminer dans ma relation de couple depuis 15 ans, dans ma vie professionnelle depuis plus de 15 ans et dans ma vie de femme depuis 39 ans. « Refais chaque jour le serment d’être heureux », c’est ma devise.

  • Et si on te proposait de te transformer, tu choisirais qui ?

J’hésite entre Bouddha et la fée clochette. Bouddha pour avoir atteint l’éveil et sa sagesse. Je médite souvent, je fais du yoga et j’ai fait de nombreux stages de développement personnel pour développer la présence et favoriser le retour à l’intérieur de moi chaque fois que la vie m’entraîne comme nous tous dans le bouillonnement trépidant extérieur. La fée clochette pour sa légèreté, son côté malicieux et sexy.

  • Tes bons plans, tes petits coins préférés ou tes enseignes que tu recommandes par chez nous ?

J’habite Limal depuis deux ans seulement, étant Bruxelloise de naissance et de cœur. Je connais encore assez peu la région wallone et plutôt pour ses coins de verdure. J’aime me promener autour du Lac de Genval et du lac de Louvain-la-Neuve. J’aime le bois de Lauzelle et le bois des rêves où je vais souvent avec mes enfants car il offre à la fois une grande plaine de jeux et un coin nature où se promener. Et comme je suis une grande gourmande, je vous recommande le Glacier Carrette à Ottignies ou à Wavre où j’adore déguster des glaces, seule, en famille ou avec des amis.

  • Où pouvons-nous te retrouver ?

Lors de mon prochain atelier, le 22 juin à Plancenoit sur le thème « L’art de la fellation » : le best-off de l’Académie depuis deux ans :-)
Mon site: http://www.julieduchemin.com/
Mon site bis: http://www.aaah.be/
Facebook: Julie du Chemin
Twitter: @architectedesir
Mon mail : bonjour@julieduchemin.com

Juliedu chemin - phclotureok

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *