Yoga nidra : Les 1ers pas vers la méditation

 Savasana_femme_enceinte

Yoga nidra : Les 1ers pas vers la méditation

Dans le monde contemporain avec l’agitation permanente du mental, il est extrêmement difficile de commencer la pratique de la méditation proprement. La pratique de yoga nidra peut nous aider à comprendre et expérimenter ce qu’est le «lâcher prise», la concentration, la purification de la conscience.

En relaxation, la posture conseillée est: Savasana. En effet, en général, cet asana se fait allongé, dos sur le sol, les bras et les jambes ouverts à 45 degrés du corps.

Pour la femme enceinte, néanmoins, cette posture n’est pas relaxante. Elle est donc invitée à se mettre sur le côté, les jambes pliées. Pour plus de confort, elle peut mettre un coussin entre les jambes, comme sur la photo ci-dessus.

La Méthode de relaxation :

Toute les séances de yoga se terminent par une séance de relaxation. Elle peut durer de 10 à 15 minutes. Maintenant, on peut tout à fait se relaxer de cette façon en dehors d’une séance de yoga. C’est une méthode extrêmement utile pour se détendre, se déconnecter un peu de l’agitation mentale.

Les étapes:

  • D’abord, il est important d’être bien habillé pendant la relaxation si nous sommes dans une pièce fraîche. Après les asanas (postures), il est conseillé de mettre un pull ou de se recouvrir d’une fine couverture pour être le plus à l’aise possible.
  • Si vous vous relaxez seul, vous pouvez allumer de l’encens et éteindre toutes les lumières. L’obscurité permet de mieux se plonger dans son corps astral.

Plusieurs options sont possibles, alors ouvrons-nous à chacune d’elles :-)

  • Une séance de relaxation, dans le cadre d’un cours avec un prof.
  • Avec votre conjoint,
  • Avec un(e) ami(e)
  • ou bien-même avec vous –même par une autosuggestion personnelle

Dans tous les cas, la première étape est de se connecter avec la respiration, et plus précisément l’inspiration et l’expiration.

Première étape:

  • on s’allonge, on se couvre un peu surtout en hiver, puis on commence à faire la respiration abdominale.
  • A l’inspiration : on gonfle le ventre (mettre un coussin sur le ventre pour le sentir monter si on le souhaite)
  • A l’expiration : on rentre le ventre

Ce qui donne verbalement :

  • Inspiration, abdomen dehors
  • Expiration, abdomen dedans
  • Inhale in
  • Exhale out
  • Inhale, abdomen in
  • Exhale abdomen out

On continue la respiration abdominale pour quelques minutes. Il est nécessaire de prendre son temps.

Deuxième étape:

On commence à se concentrer sur chaque partie de son corps. On commence en pensant au contact du corps entier avec le sol (ou la terre).

Ensuite, on se dirige vers les pieds en suggérant mentalement à soi-même :

  • Je relaxe mes orteils, mes orteils sont relaxés
  • Je relaxe mes jambes, mes jambes sont relaxées
  • Je relaxe le bas du dos, le haut du dos, les omoplates, mon dos est relaxé etc…

On travaille mentalement chaque partie du corps, en répétant ces phrases, pour en arriver au cou et au visage. On termine avec les organes internes.

Cette suggestion mentale doit se faire lentement, en prononçant mentalement la première partie de la phrase et la deuxième phrase, en toute conscience. En effet, quand je me dis à moi-même «  je relaxe mes orteils », cela veut dire que je visualise ces orteils et j’établis avec eux une connexion. Une fois cela fait, je peux dire : mes orteils sont relaxés.

Evidemment, si on est seule, on peut se faire cette autosuggestion. Elle aide à dormir, à relaxer, à se faire beaucoup de bien! :-)

Si une autre personne peut nous faire faire la relaxation, c’est encore mieux, surtout si la personne en question a une voix douce et harmonieuse, et investit son énergie dedans.

On évite la musique, surtout accompagné de mots, il est important d’être dans un certain silence. Maintenant on peut tout à fait accompagner la relaxation d’un instrument, mais après quelques relaxations dans le silence, après s’être habituée à la méthode.

Après avoir relaxé, chaque partie de notre corps, restez encore environs cinq minutes dans la posture, comme indiqué quand on est enceinte.

On se relève doucement , grâce aux mains, pour se retrouver en position assise.

On peut terminer la séance en chantant: OM trois fois de suite.

Namaste
Raja

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *